Foot : Zlatan Ibrahimovic plus fort que jamais

Le Suédois rayonne de mille éclats à la veille de ses 40 ans. Une régularité et une longévité hors du commun au haut niveau.

Ils ne sont pas légion, ces joueurs capables de marquer leur époque aussi durablement que Zlatan Ibrahimovic. En dehors de Messi, Ronaldo et Robert Lewandowski, peu d’attaquants dans le monde arrivent à multiplier les performances de haute volée année après année. De retour sur le vieux continent après une escapade de deux ans aux États-Unis où il a mis la MLS à ses pieds, le natif de Malmö est dans la forme de sa vie. Il se déclarerait âgé d’à peine 20 ans qu’on n’en douterait pas, tant il paraît plus affuté que jamais malgré ses 39 printemps.

Auteur de 14 buts en 11 matchs de Série A, le capitaine du Milan AC possède actuellement le meilleur ratio de buts par rencontres disputés de tous les cinq grands championnats. Mieux, le géant suédois possède avec Cristiano Ronaldo et Robert Lewandowski, le plus grand nombre de doublés inscrits cette saison (six doublés marqués). Une performance d’autant plus impressionnante que Zlatan a joué moins de matchs que ses concurrents. Entre les blessures et le coronavirus, l’attaquant milanais a passé environ deux mois hors des terrains pour 15 matchs manqués. Ce qui n’a pas pénalisé son équipe pour autant. Le Milan trône toujours en tête de la Série A avec 49 points en 21 journées. C’est deux points de plus que son poursuivant direct, l’Inter Milan.

Un retour salvateur au Milan

Si l’équipe de Stefano Pioli mène une telle cadence de champion, c’est aussi dû d’une certaine façon à la présence d’Ibra dans ses rangs. L’ancien du PSG prend son rôle d’aîné parfaitement à cœur au sein d’un collectif milanais relativement très jeune. Car en dehors de ses buts, le suédois fait sur et en dehors du terrain montre d’un leadership à la hauteur de son pedigree. Les efforts de replacement de ses coéquipiers en cours de match témoignent de cela. De plus, le “Z” peut compter sur le groupe pour faire des efforts à sa place.

Le retour en Italie de celui qui a déjà joué à la Juve et à l’Inter est d’ores et déjà un succès. Un an après, il totalise 83 buts et 31 passes décisives en 122 matchs sous le maillot Rosseneri. Il a par ailleurs, franchi le week-end dernier, la barre des 500 buts inscrits en carrière. Une performance que très peu de joueurs ont réalisée dans leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.