Tensions politiques : Macron et Edouard Philippe balaient les rumeurs  

 

Photomontage : le president Emmanuel Macron à gauche et le premier ministre Edouard Philippe à droite.

Depuis plusieurs semaines, des médias font cas de tensions entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe sur la gestion de la crise du coronavirus et l’éventualité d’un prochain remaniement. Mercredi et jeudi, les deux hommes ont tour à tour démenti ces rumeurs.

Une confiance, une fluidité dans les relations

Ces dernières semaines, plusieurs médias ont évoqué des divergences entre le président Emmanuel Macron et le premier ministre Edouard Philippe sur la gestion de la crise du coronavirus et sur l’éventualité d’un prochain remaniement. Lors d’un dîner de la majorité mercredi, le chef de l’Etat français a réaffirmé la parfaite entente entre le chef du gouvernement et lui, selon son entourage. Jeudi, au cours d’une conférence de presse à Matignon sur le déconfinement, c’était au tour Edouard Philippe de démentir les rumeurs. « Depuis trois ans qu’il m’a été donné de pouvoir travailler avec le président de la République en tant que chef du gouvernement, j’ai toujours dans nos relations pu me réjouir d’une confiance, d’une fluidité, qui je crois a peu de précédents », a-t-il développé calmement.

Edouard Philippe piqué au vif

Mais il va très vite s’agacer et attaquer. « Permettez-moi de vous dire que dans les moments que nous vivons, en plein dans une crise sanitaire d’une ampleur considérable, alors que des Françaises et des Français font un travail considérable pour sauver leurs concitoyens, passer plus de deux secondes à écrire, à parler, à s’interroger sur ce genre de sujet me laisse très, très circonspect. Et je pense que nos concitoyens s’en contrefichent dans des proportions qu’à mon avis les journalistes politiques ne mesurent pas. Et je dois dire que de ce point de vue là je me sens très français. », a-t-il conclu son intervention.

Des spéculations depuis le début du quinquennat

Ce n’est pas la première fois que des rumeurs sur une mésentente entre les deux têtes de l’exécutif apparaissent dans les médias. Depuis le début du quinquennat, elles surgissent à intervalles réguliers, alimentant l’éventualité d’un changement à la tête de Matignon. Ces rumeurs ont été particulièrement fortes pendant la crise des « gilets jaunes » et sur les choix concernant la réforme des retraites. Jusqu’ici Macron et Edouard Philippe ont toujours démenti ces spéculations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.