Primaire démocrate : Bernie Sanders gagne dans le Nevada

Le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a remporté la primaire démocrate dans le Nevada avec 46% des suffrages.

Le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a remporté la primaire démocrate dans le Nevada avec 46% des suffrages. Soit plus du double du candidat arrivé en deuxième position, l’ex vice-président Joe Biden, qui obtient 22%. Le troisième, Pete Buttigieg, ne recueille que 14% des voix.

Bernie Sanders a soigné son image dans les minorités 

Bernie Sanders a remporté les caucus du Nevada avec une nette avance sur ses rivaux démocrates. Les premiers résultats, portant sur 50% des bureaux de vote, donnaient au Sénateur du Vermont plus de 45% des suffrages. L’ancien vice-président Joe Biden se classe quant à lui en deuxième position (23%), loin devant le modéré Pete Buttigieg (13%).

Toujours très populaire chez les jeunes, Bernie Sanders a réussi à attirer les minorités, l’un de ses points faibles lors de sa tentative ratée de décrocher l’investiture démocrate en 2016 contre Hillary Clinton. A l’époque, ce socialiste âgé de 78 ans avait été perçu comme trop à gauche par une bonne partie de l’establishment démocrate. Car il prône notamment une profonde réforme du système de santé vers une couverture universelle.

Sanders se dresse contre l’establishment démocrate

Sanders l’emporte dans un Etat racialement plus varié que l’Iowa et le New Hampshire, ce qui indique que sa candidature est capable de rassembler au-delà de l’électorat blanc. Sanders a remporté un bon score auprès des électeurs hispaniques, ce qui n’avait pas été le cas en 2016. Et il est conscient de ce qu’il vient de réaliser. « Ce soir est une victoire historique, parce que nous l’avons remportée dans l’Etat le plus divers des Etats-Unis (…) Ce soir, nous gagnons au Nevada. Demain, c’est en Caroline du Sud. Après cela, c’est la Californie », a-t-il dit après avoir remercié les bénévoles qui ont participé à sa campagne. Il a également laissé entendre que l’establishment démocrate ne pourra pas l’arrêter cette fois.

« Les Américains en ont assez d’un président qui ment tout le temps »

Cette avance dans le  Nevada, place en tout cas Bernie Sanders en position de favori dans les primaires de Caroline du Sud samedi prochain et du « Super Tuesday », le 3 mars, qui verra 14 états tenir leurs primaires ou leurs caucus. Ainsi, il apparaît désormais comme le candidat le mieux placé pour remporter la nomination démocrate et affronter Donald Trump, qu’il est certain de battre. « Nous allons gagner à travers ce pays parce que les Américains en ont assez d’un président qui ment tout le temps », a lancé le sénateur du Vermont.

Michael Bloomberg attend le decisif « Super Tuesday »

La sénatrice progressiste Elizabeth Warren (70 ans) a fini, elle, quatrième. Malgré cette place, elle assure qu’elle reste dans la course. Quant au multimilliardaire Michael Bloomberg, 78 ans, il a fait l’impasse sur les premiers États pour entrer en lice lors du « Super Tuesday ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.