Coronavirus : le bilan s’alourdit ce lundi

 

Dans une rue de Shanghai, en Chine.

Le bilan de l’épidémie de coronavirus se porte désormais à 1.770 morts en Chine continentale, avec 100 nouveaux décès recensés dans la province du Hubei. Quant au nombre de personnes infectées, il a passé le cap des 70.000, la plupart en Chine.

Le bilan du Covid-19 en Chine continentale s’est alourdi, lundi 17 février, à 1 765 morts, selon les derniers chiffres officiels. Hors Chine continentale, le bilan a atteint les 1 770 morts. Le nombre de nouveaux cas dans le Hubei, lui, a atteint 1.933, soit la première hausse après trois reculs consécutifs, ont indiqué les autorités de cette province, épicentre de l’épidémie. Au total, plus de 70.000 personnes ont été infectées à ce jour, la plupart en Chine.

L’OMS appelle à la collaboration

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que la propagation du coronavirus restait « impossible à prévoir ». C’est pourquoi elle appelle à la conjugaison des efforts. Des experts internationaux dépêchés à Pékin par l’OMS ont déjà commencé à discuter avec leurs homologues chinois. « Nous avons hâte que cette collaboration importante et vitale contribue aux connaissances mondiales sur l’épidémie de #COVID19 », a écrit le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dimanche soir sur Twitter. Aussi, appelle-t-il à la vigilance, sans pour autant tomber dans l’excès. « Nous demandons à tous les gouvernements, toutes les sociétés et tous les organismes de presse de travailler avec nous pour déclencher le niveau d’alarme idoine sans souffler sur les braises de l’hystérie », a-t-il lancé à la conférence de Munich sur la Sécurité.

Une régression du nombre de personnes contaminées

Si le bilan continue de s’alourdir, un décroissement des décès a toutefois été constaté ces derniers jours : 105 morts ce lundi, contre 142 dimanche et 143 samedi. Outre cette baisse, le nombre de nouveaux cas recensés en dehors du Hubei décroît également, de 115 lundi contre près de 450 une semaine plus tôt.

Fort de cette situation, le porte-parole du ministère chinois de la Santé, Mi Feng, a estimé que son pays était en train de maîtriser l’épidémie. « On peut déjà constater l’effet des mesures de contrôle et de prévention de l’épidémie dans différentes parties du pays », s’est réjoui ce haut responsable chinois.

Un premier décès en France

En dehors de la Chine, près de 800 cas de contamination par l’épidémie du coronavirus ont été confirmés dans une trentaine de pays du monde. En France, l’on a enregistré 12 à ce jour. L’un d’entre eux, un touriste chinois âgé de 80 ans hospitalisé depuis plusieurs jours à Paris, est mort samedi. C’est le premier patient décédé à cause du coronavirus en dehors d’Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.