Foire de Shanghai : Emmanuel Macron en Chine la semaine prochaine

 

Brigitte et Emmanuel Macron recevant XI Jinping et son épouse à Nice en mars 2019

Emmanuel Macron se rendra en Chine la semaine prochaine, à l’occasion de la Foire aux importations de Shanghai. Il sera accompagné des chefs d’entreprises du CAC 40.

La deuxième visite de Macron en Chine

Emmanuel Macron effectuera la semaine prochaine sa deuxième visite d’État en Chine, a annoncé mercredi le ministère chinois des Affaires étrangères. La visite se déroulera du 4 au 6 novembre, a fait savoir le ministère sur son site internet, sans préciser dans quelles villes se rendrait le chef de l’État français. La semaine dernière, le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, avait cependant annoncé dans un entretien à l’AFP que M. Macron sera présent à la Foire aux importations de Shanghai, qui en est à sa seconde édition. La première a eu lieu l’an dernier dans un contexte de guerre commerciale avec les États-Unis.

Macron s’était déjà rendu une première fois en Chine en janvier 2018 (sa première visite en Asie en tant que Chef de l’Etat).

La France invitée d’honneur

La Foire aux importations de Shanghai sera inaugurée mardi 5 novembre par le président chinois Xi Jinping. Le mercredi 6 novembre, une « cérémonie d’accueil » est prévue au Palais du peuple de Pékin, qui donne sur l’immense place Tiananmen.

La France fait partie cette année des « invités d’honneur » de l’événement. A ce titre, elle ouvrira un pavillon national, où seront présentées 16 entreprises françaises de réputation internationale (ceux du CAC 40 dont ‘Oréal, Suez, BNP Paribas, Airbus …), 6 régions françaises ainsi que des institutions publiques de la France.

Une quarantaine d’accords attendus

Le président français et son homologue chinois Xi Jinping discuteront de culture, d’économie et d’environnement. Une quarantaine de contrats seront signés lors de cette visite d’État, notamment dans les domaines de l’aéronautique, de l’énergie et de l’agroalimentaire, a indiqué l’Elysée le mercredi 30 octobre. Ils vont également évoquer le projet d’usine de traitement de combustibles usés avec le français Orano (ex-Areva), en discussion depuis 15 ans. Ce projet fera « partie des discussions mais on ne peut pas dire à ce stade quel degré de finalisation on aura mais il y a des avancées qui sont en train d’être faites et ça s’accélère », a indiqué l’Elysée. Une conférence de presse est prévue mercredi 6 novembre et devrait permettre d’obtenir plus de détails sur les accords conclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.