Irlande : un mort fait une belle blague à ses proches pendant son enterrement

 

Une croix et pierres tombales

Un Irlandais décédé en début octobre d’un cancer a fait rire ses proches lors de son enterrement. Il a eu l’idée, un an avant sa mort, de laisser un message audio dans lequel il feignait de revenir outre-tombe.

«Putain, mais je suis où ? Laissez-moi sortir »

L’histoire est racontée par The Independent. Shay Bradley, un habitant de Dublin décédé d’un cancer le 8 octobre, a fait rire tout le monde lors de son enterrement, en faisant jouer par son fils un enregistrement semblant provenir de l’intérieur de son cercueil. Alors que les funérailles allaient bon train, proches et amis du défunt entendent distinctement cette voix : «Bonjour ? Bonjour ? Bonjour ? Laissez-moi sortir», disait Shay Bradley. Sa voix est accompagnée du bruit de quelqu’un qui frappe contre le bois du cercueil. L’écho jette la confusion parmi l’assistance. Le défunt continue : «Putain, mais je suis où ? Laissez-moi sortir, il fait noir ici putain… Est-ce que c’est le prêtre que j’entends ? C’est Shay, je suis dans la boîte. Je suis en face de vous putain. Je suis mort». Les personnes présentes comprennent bientôt ce qui se passe. Tout le monde éclate de rire entre deux sanglots. Shay Bradley se met ensuite à chanter : «Bonjour à nouveau. Bonjour. Bonjour, j’appelle juste pour vous dire au revoir.».

Shay Bradley a atteint son objectif

Dans le Huffington Post, sa fille, Andrea Bradley, a raconté que son père a enregistré ce message l’an passé pendant le déjeuner. Le défunt a enregistré le message sur un téléphone avec l’aide de son fils Jonathan. Pour obtenir l’écho, Shay Bradley frappait sur une table basse à côté de lui. «Il voulait être certain que ma mère quitterait le cimetière en riant, et pas en pleurant», a confié Andrea Bradley dans le Huffington Post. Et «Il a réussi à faire ce qu’il voulait» car celle qui a partagé sa vie durant 43 ans a effectivement rit de la blague de son défunt mari. Quant au maître de cérémonie, il n’en croyait pas à ses yeux. « Mon oncle a parlé au prêtre après. Le prêtre lui a dit qu’il a participé à de nombreux funérailles mais qu’il n’a jamais rien vu de tel », a déclaré Andrea Bradley.

L’histoire de Shay Bradley fait le tour de la toile

La vidéo des obsèques a été diffusée par Andrea Bradley sur Facebook dimanche. Elle a été énormément reprise sur Twitter et partagée sur Reddit. Touchées par cette farce, de nombreux internautes ont apporté leur soutien à la famille éplorée et certaines ont raconté leur propre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.