Wimbledon : Federer bat Nadal et file vers un neuvième sacre

 

Roger Federer lors de la demi-finale de Wimbledon contre Rafael Nadal

Un mois après sa défaite dans le dernier carré de Roland-Garros, Roger Federer a battu ce vendredi Rafael Nadal en demi-finales de Wimbledon par trois sets à un (7-6, 1-6, 6-3, 6-4). En quête d’un 9e sacre sur le gazon londonien et d’une 21ecouronne en Grand Chelem, le Suisse affrontera le vainqueur en titre Novak Djokovic, dimanche en finale.

Rafael Nadal n’était pas dans un grand jour

Le 40eduel entre Roger Federer et Rafael Nadal a tourné à l’avantage du premier, ce vendredi, en demi-finale de Wimbledon. Le numéro 3 mondial a battu l’Espagnol de 32 ans en quatre sets (7-6 [3], 1-6, 6-3, 6-4) et se qualifie pour sa 12e finale du tournoi sur gazon. Il sera opposé au Serbe Novak Djokovic, le vainqueur en titre et numéro 1 mondial. Ce dernier a disposé de l’autre Espagnol Roberto Bautista Agut (23e mondial) un peu plus tôt dans la journée.

S’il a légèrement mené les débats, Roger Federer a éprouvé quelques difficultés après le premier set, permettant à Rafael Nadal de reprendre du punch. Le Suisse de 38 ans n’a eu qu’une seule balle de break dans le premier set, à 4-3, mais elle a été sauvée par l’Espagnol par un magnifique échange de 21 coups. Federer finit par remporter le premier set grâce à son redoutable service et à son efficacité au filet.

Moins percutant qu’à son habitude, Rafael Nadal s’est repris dans la seconde manche jusqu’à réussir à breaker le Suisse à 3-1. Il arrive même à inscrire 10 points d’affilée et à mettre en difficulté Roger Federer, qui a multiplié les fautes directes.

Le 3e joueur le plus âgé à atteindre une finale du Grand Chelem

Décidément dans un meilleur jour, Roger Federer stoppe à temps la remontée de Rafael Nadal et reprend l’avantage. Mais l’Espagnol n’abandonne pas pour autant. Il se bat comme un beau diable. Helas, des erreurs inhabituelles, scelleront son sort. Le Suisse se qualifie logiquement pour sa 12e finale à Wimbledon. Le dimanche, face à Novak Djokovic, il tentera de remporter son 9e sacre dans son jardin anglais, après 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2012 et 2017.

Âgé de 38 ans, Roger Federer devient ainsi le troisième homme le plus âgé, depuis 1968, à atteindre une finale du Grand Chelem. Le record est détenu par l’Australien Ken Rosewall, en 1974. Il était âgé de 39 ans et 246 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.