Ligue 1 : Lyon se saborde

Le championnat de France semble désormais se résumer à un combat à trois. L’OL qui entretenait jusqu’au week-end dernier quelques espoirs de titre a vu ses chances réduire à néant après la défaite face à Lille.

Les Lyonnais sont passés de l’espérance à la déconvenue dimanche soir. En l’espace de 45 minutes, les poulains de Rudi ont vu leur rêve de remporter le championnat partir en fumée. Et pourtant, tout avait si bien commencé. Pour ce rendez-vous au sommet de la 35e journée face à Lille, Lyon était bien rentré dans la partie avec une ouverture du score signé Islam Slimani dès la 20e minute de jeu. L’attaquant algérien profitant d’une passe de son coéquipier Maxence Caqueret pour tromper Mike Maignan. Preuve du retard à l’allumage de Lille, l’équipe encaissera un nouveau but 15 minutes plus tard. La faute cette fois, à son défenseur portugais Jose Fonte, auteur d’un csc.

Voilà le leader du championnat mené par deux buts d’écart après 35 minutes de jeu seulement. Pas de quoi décourager la bande de Christophe Galtier. La première étincelle viendra d’un coup franc de Burak Yilmaz. L’attaquant turc réduit la marque juste avant la pause et permet aux siens de continuer à rêver. Il sera encore à l’origine du but égalisateur en servant judicieusement son coéquipier Jonathan David, avant de sceller le sort de Lyon à 5 minutes du terme grâce à un ballon astucieusement piqué. Score final : 2-3 pour Lille qui réalise un gros coup.

Occasion manquée

Les Dogues restent en effet, premier du championnat à l’issue de ce match qu’il ne fallait pas perdre. Au risque d’être décroché par le dauphin parisien qui avait assuré une victoire confortable 1-3 sur la pelouse de Metz 24 h plus tôt. Les Lillois peuvent donc continuer à rêver du titre presque dix ans après la dernière épopée victorieuse avec Garcia sur le banc.

Pour l’OL en revanche, c’est la désillusion. Le scénario du match rend la douleur encore plus immense l’équipe, une nouvelle fois victime d’une baisse de régime en cours de rencontre. Au classement, la conséquence est immédiate. Lyon reste toujours 4e, mais l’équipe est désormais distancée de quatre points par Monaco qu’elle affronte le week-end prochain. Et même une victoire ne permettra pas aux coéquipiers de Memphis Depay d’entrer sur le podium. À quatre journées de la fin, le titre semble presque impossible pour l’OL désormais. Quant à une participation en Ligue des champions, le plus dur reste à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.