Gouvernement : un remaniement ministériel annoncé la semaine prochaine

 

Edouard Philippe, lors de la présentation du plan pour le tourisme, en mai 2020.

Après la débâcle LREM aux élections municipales de dimanche, Emmanuel Macron souhaiterait rapidement procéder à un remaniement ministériel. Son premier ministre Edouard Philippe est annoncé sur le départ, tandis que des écologistes devraient vraisemblablement entrer au gouvernement.

Annoncée depuis plusieurs semaines, la formation d’un nouveau gouvernement se précise. La débâcle LREM aux municipales de dimanche force la main à Emmanuel Macron qui aspire à un changement, y compris aux postes-clés de son gouvernement. Ainsi, il pourrait remercier Édouard Philippe, malgré la réélection de ce dernier au Havre. Selon des sources proches de l’Elysée, le premier ministre devrait présenter, dès ce jeudi ou vendredi, jour du Conseil des ministres, sa démission du gouvernement. « A ce stade, c’est du 50-50. Il y a autant de bonnes raisons de le garder que de s’en séparer », assure, auprès du Parisien, un poids lourd de la majorité.

Plus de la moitié des Français souhaitent son maintien

Le départ d’Edouard Philippe représentera un risque pour Emmanuel Macron. En effet, la côte de popularité du chef du gouvernement a grimpé à la suite de la crise du coronavirus. Selon un sondage Elabe, 57 % des Français souhaitent son maintien. D’ailleurs, c’est lui qui tient le centre-droit, le principal socle électoral d’Emmanuel Macron. Pire, un départ d’Édouard Philippe pourrait lancer ce dernier à la course à l’élection de présidentielle de 2022, voire de 2027. Mais, le chef de l’Etat a aussi des raisons de le remercier. Il veut reprendre les rênes et redescendre dans l’arène. Dans ce cadre, il a besoin d’un chef de gouvernement moins médiatique, plus technique, qui ne lui fasse pas d’ombre.

Florence Parly potentielle remplaçante d’Edouard Philippe

En cas de départ d’Édouard Philippe, plusieurs noms se détachent pour prendre sa place à Matignon. Il y a d’abord le favori, l’actuel ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Mais ce poids lourd du gouvernement semble fragilisé par la perte dimanche de son fief, Lorient, au profit des Républicains. Macron pourrait lui préférer une femme à Matignon. Le nom de Florence Parly est, depuis quelques jours, sur toutes les lèvres. L’actuelle ministre des Armées a l’avantage d’être moins capée qu’Edouard Philippe.

Des verts au gouvernement ?

Emmanuel Macron va également se séparer de plusieurs ministres majeurs dont Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Si elle doit partir, la nouvelle équipe va comporter d’autres femmes, dont Nicole Belloubet. Macron cherchera surtout à verdir son équipe avec l’entrée au gouvernement des écologistes, grands vainqueurs des élections municipales. A ce niveau, on cite Laurence Tubiana, qui dirige le haut conseil pour le Climat et Nathalie Kosciusko-Morizet.

Enfin, Emmanuel Macron devrait recruter à gauche (Manuel Valls et Arnaud Montebourg) et au LR (les députés Guillaume Larrivé et Geoffroy Didier, le président des députés LR Damien Abad, etc.). Mais quand ce gouvernement verra-t-il le jour ? « D’ici à mercredi prochain, on peut penser qu’on aura un nouveau gouvernement », prédit, auprès du Parisien, un proche d’Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.