ADP-Maliba : le nouveau souffle de la jeunesse du parti

Les jeunes du parti d’opposition malien ADP-Maliba sont au travail, et multiplient les actions ces dernières semaines, afin d’occuper le terrain et de présenter aux jeunes maliens les réformes obtenues en leur faveur lors du Congrès de 2019. Réformes soutenue par le nouveau Président, Youba Ba et surtout par leur président d’honneur, Aliou Boubacar Diallo, qui a fait de la jeunesse le cœur de son combat politique. Après de multiples rencontres dans les quartiers de Bamako, les jeunes du parti s’apprêtent à lancer un vaste plan de réorganisation.

L’objectif de cette nouvelle stratégie est simple. Faire de la jeunesse du parti, et au-delà, des jeunes Maliens, les fers de lance et les ambassadeurs de l’ADP-Maliba pour préparer la voie à la victoire du parti à tous les scrutin jusqu’en 2023. « La prochaines échéances ne doivent pas se préparer à la dernière minute. C’est dès maintenant que nous devons aller au contact de la jeunesse malienne », indique le Président des jeunes Cheick Oumar Diallo. Et les jeunes ne manquent pas d’arguments pour convaincre leurs camarades. Le dernier Congrès de l’ADP-Maliba trône en première place de l’argumentaire. Ce fut le Congrès des grandes réformes qui ont fait de la jeunesse et des femmes une priorité pour le parti.  Ils ont désormais plus de place dans le parti et constituent un outil essentiel de la conquête du pouvoir. Le Congrès de 2019 a aussi fait de leurs attentes (l’emploi, la sécurité et le développement de l’entreprenariat) des sujets centraux de réflexion. Cette stratégie s’appuie sur le programme d’Aliou B. Diallo qui déclarait en 2018 que le soutien aux jeunes est « la plus grande cause nationale ».

C’est donc pourquoi, depuis la fin du Congrès, fort de ces atouts, le bureau des jeunes du parti s’est lancé à l’assaut du District de Bamako et ses environs. Mené par son président Cheick Oumar Diallo, le bureau des jeunes s’y est prêté à une vaste explication du programme d’ADP-Maliba. Le but ? Convaincre les jeunes de renouveler leur engagement en politique, de prendre leur destin en main, et de ne pas se résigner au marasme ambiant. Si l’on se réfère aux chiffres dévoilés par les jeunes du parti, le résultat est prometteur. Près de 4.000  jeunes intéressés par la réorganisation du Mouvement. Une réorganisation qui prendra du temps mais qui n’inquiète pas le patron des jeunes. « Nous avons quatre ans pour travailler méthodiquement à conquérir le pays et la voie semble totalement libre », affirme celui qu’on appelle affectueusement « COD ». Une vaste tâche donc mais qui reste en parfaite cohérence avec le discours politique porté par leur président d’honneur, Aliou Boubacar Diallo.

L’industriel, néophyte en politique, et qui avait choisi de se présenter à l’élection présidentielle de 2018 en raison de la gravité de la situation sécuritaire, économique et sociale du pays, a fait campagne sur la thématique d’un renouvellement profond des élites politiciennes et sur un ambitieux plan de relance économique. Des thématiques porteuses qui ont permis au natif de Kayes d’être le candidat-surprise de l’élection, arrivé en troisième position avec près de 10% des voix.

Un an après la présidentielle, les jeunes du parti ne souhaitent pas voir le souffle retomber. Sous la férule de leur président, ils veulent réorganiser leur Mouvement pour en faire une véritable arme de guerre électorale et de défense des positions de l’ADP-Maliba. Pour eux, le temps est venu de faire du changement une réalité.

« Après plusieurs semaines de tournées dans les communes du District de Bamako et environs, notre Mouvement est enfin prêt à donner le coup d’envoi de son vaste plan de réorganisation de la jeunesse du parti », a indiqué Cheick Oumar Diallo dans un communiqué. Un coup d’envoi qui doit être donné samedi 24 août à Bamako par le Président du parti, Youba Ba.

 

Jean-Paul Castolin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.