Voitures volantes : Goodyear dévoile son pneumatique hybride

Goodyear, l’un des plus gros fabricants de pneumatiques au monde, après Bridgestone et Michelin, vient de dévoiler une roue hybride pour les futures voitures volantes. La présentation a eu lieu ce mercredi 6 mars au Salon international de l’automobile de Genève, qui a ouvert ses portes hier avec les journées de la presse.

Pneu au sol, rotors au vol

Les voitures volantes ? Si vous croyez toujours qu’elles ne seront pas opérationnelles avant plusieurs années encore, ce n’est pas le cas de Goodyear, l’un des plus gros fabricants de pneumatiques au monde avec Bridgestone et Michelin. La société installée en Ohio, aux Etats Unis, s’est déjà investie dans la fabrication de pneumatiques pour voitures volantes. Elle n’a pas attendu que les premiers modèles, prévus être disponibles d’ici 2020, soient mis en service pour s’emparer du marché. À l’occasion du Salon international de l’automobile de Genève 2019, le manufacturier a présenté un concept de pneumatique hybride. Cette roue se transforme en rotors lors du décollage vertical et le reste pendant le vol. A l’atterrissage, les hélices basculent à leur tour en mode pneu. Tout simplement génial ! Ainsi, les conducteurs ou pilotes, c’est selon, pourront passer de la conduite au vol et vice versa. Cela permettra à la voiture volante de servir à la fois de motopropulseur au sol et d’aéronef au vol.

Un prototype doté de l’intelligence artificielle

Quant à la question de savoir si l’engin n’aura pas de difficultés dans la phase de décollage vertical, les ingénieurs de Goodyear rassurent que leurs roues seront assez puissantes pour résister à la vitesse de rotation indispensable à une telle manœuvre, grâce notamment à la propulsion magnétique. En bonus, cette pneumatique est dotée de fibres optiques et d’une intelligence artificielle qui la rendent capable de communiquer avec d’autres véhicules et de constater sa propre usure. Pour l’heure aucun engin n’est adapté à l’utilisation de ce prototype Aéro. Goodyear devra attendre la sortie des futures voitures volantes d’Uber, Google, Toyota, Airbus, Volocopter…Du côté des constructeurs, les premiers tests sont plus ou moins concluants, notamment ceux des taxis volants d’Airbus et de Google. L’échéance de 2020 devrait donc tenir. Goodyear prend à une avance sérieuse sur les autres fabricants de pneumatiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.