Lyon : Une pâtisserie à la tête de “nègre” suscite la polémique

A Lyon, une boulangerie a suscité la polémique en confectionnant un pain nommé « Mamadou ». La tête (de cire) que faisait cette pâtisserie ne pouvait évidemment pas passer inaperçue. L’enseigne a dû retirer le pain en question car jugé raciste par de nombreux internautes.

Une pâtisserie censée représenté la tête d’un nègre

Une boulangerie de Saint-Bonnet-de-Mure, dans le Rhône, n’a pas été du tout inspirée en inventant un pain nommé « Mamadou ». Ce pain représente une tête de « nègre », particulièrement pas drôle. Dans une vidéo partagée sur internet, on peut voir cette pâtisserie reposant dans une vitrine. Couleur chocolat, yeux globuleux, grosses lèvres, elle était peut-être censée représenter le mieux son modèle : l’homme noir. Si elle n’a pas l’air appétissant, elle a surtout inspiré l’écœurement des internautes qui la jugent très raciste.

« Vidéo pâtisserie ‘’Mamadou’’, (tête de nègres) vendue 2 euros 70 par la boulangerie ‘’au fournil murois ‘’ » tweet la page afroleaks en dessous de la vidéo en question. A la suite de cette dénonciation plusieurs internautes ont pointé du doigt une initiative raciste de la part de la boulangerie Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône). Celle-ci a vite fait de retirer le pain incriminé de ses étagères vu le bad buzz de plus en plus important.

La boulangerie réagit au bad buzz

Ange Filippi, le gérant de la boulangerie, a promptement réagi en postant une vidéo sur Facebook, via la Ligue de défense noire africaine, afin de s’excuser et rectifier le tir. Le patron explique d’emblée qu’il n’est pas le créateur du pain « Mamadou ». Il aurait repris ce concept à son prédécesseur, pensant sans doute que c’était une idée ingénieuse : Aussi, assure-t-il que : « Dès le premier tweet publié, elle a été retirée de la vente. Vous ne la trouverez plus jamais chez nous, et j’espère nulle part ailleurs ». Ange Filippi ajoute qu’il n’était pas dans leur intention de choquer par l’expression d’un quelconque racisme. « En aucun cas on a cherché à provoquer, à insulter ou à indigner les gens. Nous sommes confus. On n’aurait peut-être jamais dû laisser une telle pâtisserie en vente chez nous. On espère que vous croirez en notre sincérité », s’est défendu le gérant de la boulangerie Saint-Bonnet-de-Mure, dans le Rhône.

Ci-desous le lien de la vidéo d’Afroleaks.

https://twitter.com/AAfroleaks/status/1097062102999674880

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.