Rudi Garcia veut sa revanche sur les supporters de l’OL

Conspué par une large majorité des fans à son arrivée au Groupama Stadium, l’ancien entraineur de l’Olympique de Marseille a su tourner cette situation d’hostilité à son avantage. Au point de se mettre à rêver de la Ligue 1 avec l’OL.

Au sport plus que dans d’autres domaines de la vie, les choses peuvent aller très vite. Les vérités de la veille ne sont pas forcément celles du jour. Cela se vérifie encore plus dans le football où l’on assiste quasi quotidiennement à des retournements de vestes. Le cas Rudi Gracia à l’OL en est une preuve palpable.

Le quinquagénaire qui débarquait fraichement de l’OM après son passage de presque trois ans sur le banc phocéen, a dû payer pour son passé. Accusé par des supporters lyonnais d’être un Marseillais, le natif de Nemours a été également longtemps pris à partie pour ses sorties médiatiques incendiaires envers l’OL du temps de son séjour à l’OM.

En effet, Rudi Garcia n’a pas sa langue dans la poche lorsqu’il s’agit d’exprimer le fond de sa pensée. Ce fort trait de caractère a longtemps servi de fuel pour alimenter la rivalité entre les clubs olympiques. Les conférences de presse d’avant-match étaient enflammées, des sorties maladroites par moment ont également été notées de la part de l’ancien coach de la Roma. La plus mémorable à ce jour reste cette confusion dans le langage entre l’OM et l’OL entretenue par Garcia à la veille d’un match de Ligue 1 contre Metz quelques jours seulement après sa nomination à Lyon.

Après la détestation, la lune de miel ?

Ces piques incessantes dans les médias, cette hostilité affichée de ses propres supporters n’ont pas laissé le technicien lyonnais indifférent. L’intéressé qui s’en est ouvert dans un entretien paru dans France Football ce mardi, dit avoir été injustement critiqué. Surtout, il concède avoir sous-estimé la colère des amoureux de l’OL qui auraient pu se sentir visés par ses saillies pendant son séjour à Marseille. Et pourtant, il ne pouvait en être autrement. Tant ces deux clubs se détestent mutuellement depuis de nombreuses années, même si l’hostilité est davantage dirigée contre l’ogre parisien depuis son basculement sous pavillon qatari il y a dix ans.

Alors, Rudi Garcia a-t-il pardonné à ses supporters ? Pas vraiment, mais l’homme entend s’affirmer par les résultats. L’ancien champion de France avec Lille se verrait bien rééditer l’exploit avec l’OL afin de confondre ses détracteurs.

C’est plutôt bien parti pour l’instant, puisque le club pointe à la deuxième place du classement après 26 journées, à trois longueurs seulement du Losc.

AUSSI : Arnaud de Puyfontaine (Vivendi) parrain de la promotion Grandes écoles 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.