Cars Macron : les chiffres clés du marché de transport routier de voyageurs en 2018

 

Une garde de l'opérateur allemand FlixBus

Le marché de transport routier de voyageurs se porte plutôt bien selon le rapport 2018 de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer). L’année dernière, les « cars Macron » ont affiché une croissance semblable à celle enregistrée en 2017 dans un secteur qui continue pourtant de perdre de l’argent.

Un chiffre d’affaires en hausse de 24%

L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a publié son rapport 2018 du marché du transport par autocars et gares routières. Elle y relève une année record pour les « cars Macron ». En effet, l’an passé, le chiffre d’affaires des autocars a augmenté de 24% pour atteindre 130,4 millions d’euros. C’est une croissance semblable à celle constatée en 2017 dans un secteur qui continue pourtant de perdre de l’argent. La croissance la plus significative a été enregistrée au niveau des trajets vers les aéroports, en hausse de + 70% en 2018.

Le réseau s’est densifié avec l’arrivée de 4 nouveaux opérateurs, portant le nombre d’acteurs à 13 en France. En 2018, 328 villes ont été desservies, dont 9 en plus sur un an. L’on compte également 244 aménagements de transport routier au registre, soit 29 de plus qu’en 2017.

Un service de qualité

En 2018, l’offre du transport routier librement organisé se présente comme suit : 843 départs quotidiens (+ 18 % sur 1 an), 115.000 kilomètres d’autocars parcourus, 2.084 liaisons commercialisées (+ 25 % sur 1 an) dont 910 sans offre modale alternative (5,4% de la fréquentation) et 691 avec offre ferrée alternative (82% de la fréquentation). Le taux d’annulation demeure faible à 0,6%. Et 88% des autocars ayant circulé l’an passé sont effectivement arrivés à l’heure ou avec moins de 15 minutes de retard.

La demande du transport des autocars connait aussi une croissance, sauf sur la distance parcourue en moyenne par passager. Le secteur a enregistré 8,9 millions de voyageurs en 2018, soit une hausse du trafic de 26% sur un an. Les passagers ont parcouru 299 km en moyenne (-5%).

2.563 emplois ETP

Au niveau des résultats économiques, l’Arafer note un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros (+24% sur un an) pour 4,9£  de recette par passager aux 100 km (+4% sur un an). Le marché des autocars compte cette année 2.563 emplois ETP, soit +220 ETP sur un an.

L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières recense à ce jour treize opérateurs en France. Ce sont notamment l’allemand FlixBus, Ouibus (filiale de la SNCF rachetée par BlaBlaCar) et Eurolines/isiLines (filiale de Transdev rachetée par FlixBus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.