Nouvelle-Zélande : Un double attentat dans des mosquées fait 49 morts

Vendredi (jeudi en France), des attentats ont été perpétrés contre deux mosquées de Christchurch, au sud de la Nouvelle-Zélande. Le bilan définitif est d’au moins 49 morts dont des femmes et des enfants. Il y aurait eu également 20 blessés graves. Les autorités néo-zélandaises ont annoncé l’arrestation de trois hommes, parmi lesquels un certain Brenton Tarrant, militant d’extrême droite.

« Une attaque terroriste bien planifiée »

Un double attentat perpétré dans deux mosquées de Christchurch, dans l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, ont fait au moins 49 morts et 20 blessés. Parmi les victimes l’on enregistre des femmes et des enfants. La Première Ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, a immédiatement privilégié la thèse d’une « attaque terroriste » visiblement « bien planifiée ».

L’identité d’un suspect révélée

Le commissaire de police de Christchurch, Mike Bush, a indiqué que trois personnes ont été interpellées en possession d’armes et placées en garde à vue. Il s’est gardé de donner ou de confirmer les identités de ces individus arrêtés. Toutefois l’officier de police néo-zélandaise a déclaré que la police ne recherchait plus de suspects même si le nombre exact des assaillants reste inconnu. Parmi les personnes interpellées l’on cite régulièrement le nom de Brenton Tarrant, un jeune homme de 28 ans. Selon les informations fournies par la police néo-zélandaise, c’est un ressortissant australien catégorisé « terroriste extrémiste de droite, violent ». Le journal Stuff, qui évoque un militant suprémaciste d’extrême droite, rapporte que Brenton Tarrant, s’est filmé en direct au moment de passer à l’acte.

Aussi, des engins explosifs artisanaux auraient été retrouvés par la police dans les véhicules des trois présumés tireurs. Au moment des faits, l’équipe de cricket du Bangladesh, venue disputer un tournoi contre la Nouvelle-Zélande, se rendait dans l’une des mosquées. Fort heureusement aucun des joueurs n’a été blessé, selon leur porte-parole.

Des chiffres impressionnants et terrifiants

La Nouvelle-Zélande est en deuil ce vendredi matin. La Première Ministre Jacinda Ardern parle de cette journée comme de l’une des « plus sombres » de l’histoire du pays.

De son côté, le Gouvernement français évoque des chiffres terrifiants. « Si les chiffres que vous venez d’évoquer sont confirmés, ils sont effectivement à la fois impressionnants et à bien des égards terrifiants », a affirmé le Premier Ministre Edouard Philippe sur les antennes d’Europe 1 ce matin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.