Un sénateur corse mis en examen

Joseph Castelli, le sénateur de la Haute-Corse, a été mis en examen le 28 janvier 2016, dans une affaire de “blanchiment de fraude fiscale, recel d’abus de biens sociaux et corruption passive”.

L’homme politique PRG, âgé de 67 ans, était en garde à vue depuis le mardi 26 janvier quand le procureur Nicolas Bessone a annoncé cette garde à vue.

La justice le soupçonne d’avoir détourné de l’argent public dans le cadre de l’achat d’une villa estimée à 1 million d’euros.

Il a bénéficié, contre une caution de 200.000 euros, d’une liberté surveillée, sous contrôle judiciaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.