Instagram : LeBron James régale les internautes avec son « Taco Tuesday »

 

LeBron James grimaçant à côté d'un plat de Taco mexicain

Absent des playoffs pour la première fois depuis 2006, avec les Lakers, leBron James a tout le temps d’amuser la toile. Il régale en ce moment les internautes avec le mouvement « Taco Tuesday », une vieille tradition californienne réchauffée par la star de NBA.

LeBron James kiffe vraiment sa vie sur les réseaux sociaux, depuis plusieurs semaines. Fort de ses plus de 50 millions d’abonnés sur Instagram, il fait le buzz avec son mouvement « Taco Tuesday », qui a été repris par d’autres stars du sport tel que le footballeur Neymar. Le « Taco Tuesday » est une tradition américaine, précisément californienne, datant des années 80. Elle consiste à aller manger ce plat dans des restaurants mexicains, qui baissent le prix ce jour-là.

Avec LeBron James, il s’agit de réaliser une vidéo où on déguste ce mets typique. Mais pas n’importe quel « taco » comme celui qu’on peut trouver dans un fast-food en France. Il faut plutôt se régaler d’un bon taco mexicain.

Neymar imite LeBron James

Tous les mardis désormais, ou presque, LeBron James publie une vidéo de lui en train de manger ce taco. Et la vidéo va au-delà d’une simple dégustation. Le basketteur américain prône également un mode de vie joyeux, comme le prouve sa bonne humeur et son karaoké à chacune de ses vidéos. Parfois, il fait même participer sa petite famille afin de transmettre sa joie contagieuse.

Le concept a tellement fait le buzz qu’il a été repris par des internautes lambda, ainsi que des stars du sport. Parmi ces vedettes à se lancer dans le « Taco Tuesday », figure le football du PSG Neymar qui a imité de fort belle manière le basketteur. Ont également participé au « Taco Tuesday », les équipes de football américaines de Green Bay Packers et de Dynamo Houston.

Une saison compliquée pour les Lakers

Notons que LeBron James ne dispute pas les playoffs cet été, une première depuis 2006. Pour sa première saison sous les couleurs des Lakers, il n’a pas eu le succès escompté. La faute à une blessure à l’aine contractée à Noël qui l’a tenu éloigné du parquet pendant plus d’un mois. En son absence, Los Angeles Lakers ont concédé 11 défaites en 17 matchs, de quoi plomber l’ambiance dans le vestiaire. Malgré le retour de LeBron James, son équipe n’a pas pu remonter la pente. C’est donc logiquement que les violet et or ne se sont pas qualifiés pour les playoffs, ayant occupé une décevante 10e place dans la conférence ouest.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.