Routes de la soie : Des contrats d’un montant de 64 milliards de dollars signés à Pékin

 

Selon l’agence Reuters, des contrats d’un montant global de 64 milliards de dollars ont été signés à Pékin, en marge du sommet sur les nouvelles « routes de la soie ». Ce rendez-vous des échanges entre l’Asie et l’Europe s’est tenu dans la capitale chinoise du 25 au 27 avril.

65 pays concernés, pour plus de 1000 milliards de dollars

Ce samedi, l’agence Reuters a annoncé que des accords d’un montant global de 64 milliards de dollars ont été signés lors du sommet sur les nouvelles « routes de la soie », organisé à Pékin du 25 au 27 avril. Plus expansif dans son discours de clôture qu’à l’ouverture du sommet, le chef de l’Etat chinois a précisé que les principes du marché s’appliqueront à tous les projets de coopération menés dans le cadre de cette initiative inédite visant à multiplier les échanges entre l’Asie et l’Europe, et accessoirement les autres continents. Xi Jinping a également réaffirmé son engagement en faveur d’un développement harmonieux entre les deux espaces européens et asiatiques. « La mise en place d’infrastructures de haute qualité, durables, économiques, capables de répondre à tous les risques et à toutes les questions, aidera les pays à utiliser pleinement leurs ressources ». Ainsi, des routes, des lignes de chemin de fer et des ports seront construits dans 65 pays pour un montant total de plus de 1.000 milliards de dollars.

La Chine sait aussi se préoccuper pour l’environnement

Une fois n’est pas coutume, le président chinois a évoqué l’urgence de la protection de l’environnement pour, dit-il, « protéger la maison commune dans laquelle nous vivons », c’est-à-dire la Terre.

Ce sommet est le deuxième des nouvelles « routes de la soie », après celui de 2017, pendant lequel Xi Jinping a davantage fait la promotion de la Chine que du projet commun. Il avait annoncé, lors de ce premier sommet, que les banques chinoises allaient prêter 380 milliards de yuans, soit 56,4 milliards de dollars afin de soutenir la coopération au sein du programme.

Les chefs d’Etat occidentaux préfèrent se faire représenter

Le deuxième forum des « routes de la soie » a réuni environ 5000 invités dont une quarantaine de dirigeants. Parmi eux le président russe Vladimir Poutine, le président du Conseil italien Giuseppe Conte, le président Hongrois Viktor Orban, le chef d’Etat grec Alexis Tsipras et le chancelier autrichien Sebastian Kurz. Mais l’Allemagne n’a envoyé que son ministre de l’économie, Peter Altmaier, et la France Jean-Yves Le Drian, son ministre des affaires étrangères.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.