Nantes : Un jeune homme pénètre par effraction chez ses voisines et se met à son aise

 

Lundi soir, à Nantes, un jeune homme a pénétré par effraction dans l’appartement de ses voisines et s’est mis à son aise. Trouvant le domicile fort à son goût, l’individu a pris une bonne douche et grignoté quelque chose. Il dégrade au passage le conduit de la cheminée.

Ah quel culot de sa part ! Le lundi soir, à 18h15, rue Kervegan, à Nantes, un homme de 27 ans a été interpellé après avoir pénétré par effraction dans le domicile de ses voisines, alors absentes. Les victimes se sont rendu compte de l’infraction commise par leur voisin en remarquant qu’un panneau en bois séparant momentanément leurs deux logements avait été retiré.

Comme un SDF dans la caverne d’Ali Baba

Le jeune homme avait-il rêvé de pénétrer un jour dans cette maison ? Assurément oui ! En tout cas c’est ce que suggère son attitude une fois à l’intérieur de l’appartement de ses voisines. La police indique que l’individu a profité de son passage pour étendre les sous-vêtements des locataires et dessiner des cœurs avec du rouge à lèvres. Comme pour assouvir un fantasme longtemps refréné. Sa libido partiellement satisfaite, notre jeune homme va penser à prendre un bon bain gratuit. Ne me demandez pas pourquoi….En effet, lors de son audition par la police, il a confié avoir aussi pris une douche car « la salle d’eau est trop bien », selon ses propres termes. Quel toupet !

Et son outrecuidance ne s’arrête pas là. Notre jeune homme va mettre la cerise sur le gâteau en se remplissant la panse avec ce qu’il a trouvé dans la cuisine des dames. On aurait dit un SDF qui s’introduit dans un appartement en l’absence de ses propriétaires : une bonne douche, un bon repas et peut-être quelques autres actions passées sous silence.

Une enquête ouverte par la police

De nationalité tunisienne, l’homme de 27 ans a fait déjà l’objet d’une obligation de quitter le territoire français.

Dépassées par l’audace de leur voisin, les victimes ont déposé une plainte. L’auteur s’étant nourri chez elles et ayant aussi dégradé le conduit de cheminée. Il faudrait peut-être songer à lui envoyer une bonne facture pour l’ensemble de ses œuvres. Une enquête a été ouverte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.