Gilets Jaunes : Valérie Maupas rabrouée sur internet après s’être moquéé de l’orthographe d’une fillette

Valérie Maupas, adjointe à la mairie du 14e arrondissement de Paris suscite actuellement l’indignation sur les réseaux sociaux. Elle s’est méchamment moquée de l’orthographe d’une fillette qui participait à l’Acte 18 des Gilets Jaunes, samedi dernier. Les internautes n’ont pas manqué de la rabrouer proprement.

Quand une élue se moque de l’orthographe d’une fillette

Sur Twitter, Valérie Maupas, adjointe à la mairie du 14e arrondissement de Paris, s’est moquée de l’orthographe d’une fillette en classe de CM2 qui participait à la manifestation des Gilets Jaunes, samedi dernier. Tout est parti d’une publication de Raquel Garrido, ancienne porte-parole et avocate de La France Insoumise. Le jour de l’Acte 18, elle publie la photo d’une fillette qui participait à la manifestation avec cette déclaration : “Je me bats depuis tellement longtemps pour la 6ème République que cette photo m’emplit d’une immense fierté. J’ai beaucoup d’espoir dans la jeunesse de ce pays. La photo aurait été prise ces jours-ci à Flixecourt, dans la Somme. À la fin on y arrivera. C’est inéluctable”. Sur la photo en question on voit, écrit sur le dos de la fillette, cette phrase : « Je suis en CM2 mais l’année prochaine je serais (sic) en 6e République. ». Elle aurait dû écrire « je serai » au lieu de « je serais ». Une erreur ou une faute de conjugaison qui a retenu l’attention de Valérie Maupas. L’adjointe à la mairie du 14e, sans doute agacée par les Gilets Jaunes, ne s’est pas fait prier pour se moquer de l’orthographe de cette petite fille. « Elle est en CM2 et ne sait pas conjuguer le verbe “être” au futur, il y a de grandes chances que l’année prochaine elle soit encore au CM2… », ironise l’élu en retweetant le post de Raquel Garrido. La réaction des internautes a été à la hauteur de la cruauté de Valérie Maupas.

Ci-dessous quelques réponses cinglantes d’internautes visiblement choqués.

« La maîtrise de l’orthographe ne conditionne pas la réflexion exprimée. Si votre tweet ne comporte pas de faute, il est bête à souhait. Votre mépris est tel que vous excluez une enfant dont le message a peut-être été écrit par d’autres. Cela vous permet d’esquiver le sujet principal ».

« Vous êtes stupide et méchante. C’est aberrant »

« Quand un enfant montre la lune et qu’une élue regarde le doigt » ;

Effectivement, Valérie Maupas a préféré s’attarder sur la forme au lieu de considérer le fonds du message. Mais après tout, on ne peut pas lui en vouloir, à l’élue. Son irascibilité quand on parle de Gilets Jaunes l’a perdue, complètement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.