Twitter : Yann le super héros à la rescousse de Décathlon

Yann, c’est le nom du nouveau super héros, pas d’Hollywood, mais des réseaux sociaux français. Yann c’est le community manager (CM) du groupe Décathlon, le leader des équipements de loisirs. Lui il ne porte pas de cape, ni de masque et il n’a aucun pouvoir magique. Mais il est aussi efficace face aux milliers de trolls que Zoro devant une horde de bandits.

Yann refroidit à lui seul le bad buzz du Hijab

Depuis lundi, Décathlon était la cible d’un bad buzz sur internet, quand super Yann a décidé de venir à sa rescousse. On dira : « Bah oui c’est son boulot. Il est payé pour ça depuis 6 ans ». Sauf que Yann a tellement bien fait ce boulot qu’il est devenu l’idole des internautes, qui demandent maintenant aux responsables de Décathlon de lui verser une prime spéciale pour son travail. De quoi parle-t-on ?

Lundi, Décathlon a annoncé la commercialisation, en France, de son Hijab running, après l’avoir mis en vente au Maroc. Cet article a fait littéralement bondir, de leurs sièges, les défenseurs de la cause féminine et les politiques françaises. Internautes, responsables, élus, chacun y allait de son commentaire tranchant. Mais à tous les trolls sur le compte Twitter de Décathlon, Yann a répondu poliment, posément et avec forces arguments. De quoi épater d’autres internautes qui pensent bien qu’à la place du CM, ils auraient tout bonnement explosé de colère et sorti des injures. Ci-dessous quelques réactions de Yann, le community manager de Décathlon :

Valérie Boyer : « Décathlon converti à la mode islamique ? Écœurée, révoltée de voir que cette entreprise française fait le choix de prolonger l’apartheid sexuel imposé aux femmes dans l’espace public. Conformisme, appât du gain, brade la liberté et la dignité des femmes. »

Yann Décathlon : « Bonjour, attention à ne pas faire d’amalgames. Nous avons fait le choix de développer ce produit à la demande de certaines sportives, pour leur permettre de pratiquer leur sport dans de meilleures conditions. C’est ce que nous faisons depuis toujours, sur tous nos produits. »

Aurore Bergé : « Le sport émancipe, il ne soumet pas. Mon choix de femme et de citoyenne sera de ne plus faire confiance à une marque qui rompt avec nos valeurs. Ceux qui tolèrent les femmes dans l’espace public uniquement quand elles se cachent ne sont pas des amoureux de la liberté. »

Yann Décathlon : « Bonjour ! De notre côté nous nous concentrons sur la démocratisation de la pratique du sport. Le fait est que certaines femmes pratiques la course à pied avec un Hijab souvent peu adapté. Notre objectif est simplement : leur proposer un produit sportif adapté, sans jugement. »

Et si Yann aidait Macron à résoudre la crise des Gilets Jaunes ?

Yann a répondu exactement de la même façon à une armée d’internautes déchainés contre la marque française : poliment, calmement. En plus il a été très convaincant. Du coup, le CM devient un super héros sur la toile. Il aurait sauvé du péril Décathlon par son tact et son argumentaire imparable. Même devant des commentaires insupportables, il est resté respectueux. A travers des GIF et des photos, on le compare tantôt au placide et non violent Ghandi, au talentueux et serein NGolo Kanté, au super héros d’un jeu vidéo ou d’un film qui anéantit, à lui tout seul, une horde d’ennemis. Pour ironiser, on l’imagine même en médiateur du conflit israélo-palestinien, tant il serait persuasif. Enfin un internaute le recommande à Emmanuel Macron comme Premier Ministre. En 8H il réglerait la crise des Gilets Jaunes. Ce n’est pas un débat..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.