Grèce : de violents incendies tuent de nombreuses personnes

La Grèce, connue pour ses températures arides mais également pour ses magnifiques paysages, connaît un drame sans pareil. Les fortes sécheresses persistantes depuis le début de l’été ont déclenché plusieurs incendies parmi les plus meurtriers de l’histoire du pays. Pour le moment, un bilan provisoire fait état de 50 morts. 

Une situation incontrôlable

La région de l’Attique, qui entoure Athènes, connaît un épisode dramatique en cette saison estivale et très touristique. Le climat, très sec depuis plusieurs mois, a une fois de plus joué un très mauvais tour aux Grecs : des incendies ont tué plusieurs personnes à travers le pays. Une ceinture de feu s’est littéralement déclenchée et ravage tout sur son passage.

Selon un bilan provisoire donné par la Croix-Rouge et les secours Grecs, 50 décès sont à déplorer. Parmi les personnes décédées, 26 personnes ont été découvertes carbonisées dans la cour d’une villa de Mati. Ces morts s’ajoutent aux 24 déjà recensés depuis lundi soir dans la région d’Athènes. Cependant, un responsable des pompiers a déclaré que de nouvelles victimes pourraient être découvertes dans les jours à venir. En effet, plus de 100 personnes sont encore portées disparues sans grand espoir de les retrouver vivantes…

La Grèce appelle à l’aide

Face à ce désastre naturel, la Grèce se retrouve dans une situation très critique et n’a d’autre solutions que d’appeler à l’aide les pays membres de l’Union Européenne. Pour se faire, le pays a activé le mécanisme européen de protection civile afin d’obtenir de l’aide de ses partenaires. La Grèce a également fait appel aux Etats-Unis afin de demander des drones pour observer et détecter toute activité suspecte, « en raison de 15 départs de feu simultanés sur trois fronts différents en Attique », a déclaré le porte-parole du gouvernement.

Ces incendies font parties des plus meurtriers depuis le début du siècle. En 2007, 250 000 hectares étaient partis en fumée dans le Péloponnèse et l’ile d’Evia, causant ainsi la mort de 77 personnes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *