Le point (final) sur l’affaire Weinstein

La semaine dernière, l’affaire Harvey Weinstein a pris un nouveau tournant après que ce dernier se soit rendu aux autorités new-yorkaises. L’ancien réalisateur est accusé d’agressions sexuelles sur des dizaines de femmes, américaines ou non. 

L’affaire Weinstein

Depuis l’automne dernier, le nom d’Harvey Weinstein fait régulièrement la une des médias internationaux. Cet ancien réalisateur hollywoodien de renom, a été accusé d’agressions sexuelles par des dizaines d’actrices. Parmi ces dernières, Angélina Jolie, Gwyneth Paltrow ou encore l’actrice française Léa Seydoux. Toutes sont unanimes sur la « méthode Weinstein ». Au total, plus de trente femmes accusent l’homme d’abus sexuel et harcèlement sexuel. Toutes racontent qu’il leur a proposé de faciliter et soutenir leur carrière contre des faveurs sexuelles.

La parole des femmes libérée

Depuis cette scandaleuse affaire, dans laquelle les femmes sont une nouvelle fois vues comme des objets de désir, la parole de ces dernières semble s’être libérée. En effet, les réseaux sociaux ont vu fleurir de nombreux témoignages, à l’image du mouvement #MeToo ou #BalanceTonPorc. L’intense médiatisation de cette affaire a permis aux femmes de dénoncer leurs agresseurs.

L’ex réalisateur se rend aux autorités

Vendredi dernier, l’ancien fanfaron des tapis rouges s’est rendu aux autorités new-yorkaises. Depuis son arrestation, une photo a retenu l’attention des internautes. Sur le cliché, on peut voir Harvey Weinstein menotté, emmené au tribunal par… une femme. « L’un des symboles du jour : cette femme détective menant Harvey Weinstein menotté », a tweeté la journaliste du New York Times, Jodi Kantor. Sa publication a été partagée plus de 5.000 fois et likée plus de 23.000 fois sur le réseau social Twitter.

Aujourd’hui, Harvey Weinstein est désormais exclu de l’Académie des Oscars, sa compagnie est en faillite et sa seconde épouse a choisi de le quitter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *