Les jeunes d’ADP-Maliba préparent l’entrée en campagne d’Aliou Diallo

Le Mouvement national des jeunes du parti ADP-Maliba a réclamé qu’Aliou Boubacar Diallo soit désigné par leur parti pour la présidentielle malienne de juillet. Un soutien supplémentaire pour l’homme d’affaires qui a officialisé sa candidature la semaine dernière.

La pression monte autour d’Aliou Boubacar Diallo. Candidat depuis quelques jours, le PDG de Wassoul’Or peut d’ores et déjà se targuer d’une forte dynamique autour de son nom et du projet de changement qu’il souhaite porter à la présidence du Mali.

Après les chefs religieux (et notamment le Chérif de Nioro) et les femmes de militaires, c’est au tour des jeunes du parti ADP-Maliba de réclamer la candidature d’Aliou Boubacar Diallo pour restaurer l’intégrité territoriale du Mali, relancer l’économie et lutter efficacement contre le chômage des jeunes.

« Notre pays est dans l’impasse politique, sociale, économique et sécuritaire sans précédent […] Pour trouver une solution durable à notre crise, il nous faut un homme capable de redonner espoir aux populations. Un homme n’ayant pas les mains souillées qui puisse révolutionner notre jeune démocratie »,a déclaré samedi 3 mars le président des jeunes d’ADP-Maliba, Boubacar Ba, à l’occasion de la rentrée politique de son mouvement.

Selon les militants, Aliou Boubacar Diallo, de par son expérience dans le secteur privé, est le candidat le plus à même de refonder l’économie malienne, de bâtir de la croissance, et de créer de l’emploi. Autant de missions dans lesquelles le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta aurait, selon eux, échoué.

Au-delà des rangs de son parti, ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo apparaît, pour de plus en plus de Maliens, comme une alternative crédible à l’élite politique qui dirige sans discontinuer le pays depuis son indépendance. Et si l’heure de l’alternance et des idées nouvelles était arrivée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *