Les policiers agressés racontent leur calvaire

Les journalistes du Parisien sont parvenus à consulter les témoignages des policiers qui ont été sauvagement agressés lors de la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Cela devient une triste habitude à laquelle les Français semblent s’être habitués. Tous les ans, pour fêter le passage à la nouvelle année, des délinquants commettent de nombreux actes de violence et de dégradation, comme les fameuses voitures brûlées.

Pour la police, il s’agit toujours d’une nuit délicate et les affrontements sont réguliers.

Pourtant, cette année, avec les vidéos publiées en ligne par les agresseurs eux-mêmes et la violence des images, l’agression de plusieurs policiers, à Champigny, a fait couler beaucoup d’encre.

Voici donc des extraits éloquents de témoignages de ces courageuses victimes :

« Nous marchions de front lorsque j’ai reçu un violent coup dans le dos, porté par un manche en bois, de type manche de pioche. Mon gilet pare-balles a absorbé une partie du choc et j’ai réussi à maintenir mon équilibre ».

« Je me suis protégée avec les mains et je me suis roulée en boule. J’ai pris des coups au visage, au ventre et sur les jambes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *