Racisme : Nasri enfonce Benzema

En faisant mine de défendre Karim Benzema, son ancien coéquipier en équipe de France, Samir Nasri, a fini d’enterrer l’avenir en bleu du madrilène.

On a beau dire que les sportifs de haut niveau ne sont pas plus bêtes que le commun des mortels, on peut parfois se poser la question… A moins que Nasri n’ait volontairement donné le baiser qui tue à Karim Benzema…

Dimanche 8 octobre, le nouveau joueur du championnat de Turquie (aucune équipe sérieuse en Europe n’a semble-t-il voulu de lui…), s’est exprimé face aux caméras de Canal +, pour une interview diffusée dans le célèbre Canal Football Club.

Alors que Karim Benzema essaye de faire profil bas, depuis ses déclarations grotesques sur le racisme de Didier Deschamps et de la France comme responsables de sa situation juridique, Samir Nasri en remet une couche.

Après les propos de Benzema, Didier Deschamps avait reçu des menaces et sa maison avait été taguée. De quoi tirer une croix, pour lui, sur l’avenir en bleu, sous ses ordres, du joueur de Madrid.

Depuis, Benzema avait essayé de calmer le jeu et de ne plus faire de provocation, afin de tenter une dernière chance et d’essayer de participer au mondial en Russie.

Avec l’interview de Nasri, qui vient raviver la flamme et semer encore plu le trouble au sein de l’Equipe de France, il semble évidant que Deschamps ne voudra plus entendre parle d’une sélection de Benzema…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *