Robert Ménard lance une nouvelle affiche polémique

Le maire de Béziers habitué des polémiques est au centre de nouvelles critiques, à la suite d’une campagne d’affichage de la mairie de Béziers.

Le fondateur de Reporters sans frontières, Robert Ménard, est l’objet de nombreuses critiques, depuis qu’il s’est lancé dans une carrière politique, en partenariat avec le Front National.

Logiquement, c’est d’abord cette alliance (même si le maire de Béziers n’appartient pas au parti de Marine Le Pen) qui lui a valu des attaques.

Depuis qu’il est élu, d’autre polémiques ont éclaté, notamment concernant la communication de la mairie. Déjà, des affaires concernant des affiches ont crée des « bad buzz » sur sa gouvernance, concernant les armes dans la police, ou l’immigration.

Cette fois, ce sont des affiches sur le désinvestissement de l’état dans la gestion territoriale, qui font scandale.

On y voit un homme en train d’étrangler une femme et le slogan dit « Dotations, emplois aidés, logement, subventions… L’État étrangle nos communes #çaFaitMal ».

Plusieurs associations et personnalités ont déjà dénoncé cette campagne d’affichage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *