Un policier refuse la main à Hollande et Valls

francois_hollande

A l’occasion des cérémonies d’hommage en l’honneur des deux policiers tués devant leur domicile par un terroriste, un policier a refusé de serrer la main du Premier ministre et du Président de la République.

Vendredi 17 juin, le chef de l’état et celui du gouvernement étaient à Versailles pour rendre hommages aux deux nouvelles victimes françaises du terrorisme.

En passant devant les policiers présents, ils se sont prêté au traditionnel jeu de serrage des mains, jusqu’à ce qu’un policier refuse catégoriquement.

L’homme a expliqué plus tard avoir fait cela pour protester contre les réductions drastiques des moyens de la police.

Crédit photo : Fondapol, Flickr (Creative Common)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *