Manuel Valls dans la tourmente

manifestation

Le Premier ministre joue son avenir politique sur la réforme du Travail qu’il compte bien mener à terme malgré une forte opposition, y compris au sein de son propre camp.

Ce matin, Manuel Valls recevait à Matignon les représentants des mouvements lycéens et étudiants, qui veulent l’abandon du projet de loi « El Khomri » sur la réforme du travail.

Alors que la grogne monte dans les rangs de la gauche française et que la jeunesse s’oppose fermement à ce projet de loi, Manuel Valls sait qu’il sera fortement décrédibilisé s’il renonce à cette réforme.

Par ailleurs, si les mouvements sociaux d’opposition continuent de s’amplifier, le gouvernement sera dans une position politique intenable… et le Premier ministre probablement condamné à donner sa démission.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *