Accident de TGV : la vitesse bien en cause

Les experts chargés d’enquêter sur l’accident meurtrier de TGV survenu le 14 novembre ont conclu que l’accident avait été causé par la vitesse excessive du train.

Lundi 8 février, les membres du Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) ont rendu le verdict dans cette tragédie qui avait couté la vie à 11 personnes et fait 42 blessés.

«La vitesse très excessive de la rame d’essai est la cause unique de son déraillement» indique ainsi la note sans ambiguïté des enquêteurs.

La responsabilité du chauffeur est donc bien avérée…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *