Attentats à Paris : Abaaoud ne serait pas le cerveau

Selon des enquêteurs américains, le belge Abdelhamid Abaaoud ne serait en fait qu’un intermédiaire dans la préparation des attentats du 13 novembre.

Selon le quotidien belge Le Soir, l’organisme américain Terrorism Research and Analysis Consortium (TRAC) a mené une enquête qui lui permet de savoir que le vrai cerveaux des attentats est en fait un français, Salim Benghalem.

Cet homme, âgé de 35 ans, serait actuellement caché en Syrie et préparerait d’autres attentats.

Veryan Khan, directeur du TRAC, a expliqué que «ce qui à chaque attentat est décrit comme un groupe ou une cellule est en fait une grande entreprise qui utilise le même réseau logistique pour amener ses terroristes depuis la Syrie jusqu’en Europe».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *